Associations franco-roumaines

L’Institut Culturel Roumain de Paris met à jour sa base de données des associations franco-roumaines actives en France. Si vous gérez une telle association laissez-nous vos contacts : click ici pour le formulaire en ligne.

Publicités

Nouvel entrant dans le top Bibliothèque ICR Paris

 

Tudor Banus – illustrations et Serban Foarta – poésie: Abecedaur (en roumain)  – un nouveau livre dans la collection de la Bibliothèque Eugene Ionesco, 1 rue de l’Exposition Paris 7. L’inscription est gratuite… Détails ici.

 

Apprendre le Roumain. Témoignage d’un interprète au Parlement Européen

photo(c)O.Horvath 2010
photo (c) O. Horvath 2010

Tim travaille au « Babel Inc ». Une organisation créée pour réunir 28 nations et 24 langues avec des cultures plus ou moins similaires.  C’est le Babel démocratique, puisque la seule institution de cette architecture d’unification dont les membres sont élus directement par les 28 peuples. C’est le Parlement Européen. 

Tim est là pour aider les représentants de ces peuples communiquer entre eux. Lui et ses 349 collègues, interprètes permanents, font partie de l’armée du Parlement Européen,  le plus grand employeur d’interprètes dans le monde.

Tim est flamand. Né en Belgique, il parle déjà d’office le Hollandais et le Français. Comme la grande majorité des belges, il parle aussi l’Anglais. Mais Tim est, au Parlement Européen, la voix des eurodéputés roumains. Le Roumain est une passion.

Son doux accent du nord de la Roumanie trahit l’existence d’un lien personnel entre Tim et cette langue insulaire: puisque la Roumanie est une île de latin dans un océan slave.

Rep. : « Comment avez-vous commencé à vous intéresser à la langue roumaine? »

Tim : Etant interprète de profession, j’avais envie d’étudier une nouvelle langue et de préférence une langue de l’Europe centrale ou de l’Est. Je me sentais particulièrement attiré par le roumain en raison de son origine latine combinée aux influences slaves, hongrois et turque. Je me suis inscrit pour un cours de soir dans une école de langues en 2004 et depuis novembre 2009, je travaille en cabine avec le roumain, en le traduisant vers le néerlandais.

R : « Avez-vous suivi des cours de roumain en Roumanie ou à l’étranger? »

T : J’ai suivi trois ans de cours de soir  et deux ans de cours privés à Bruxelles. En plus, j’ai participé aux universités d’été organisées par les universités de Timisoara, Bucarest et Cluj Napoca.

R : « Qu’est ce que vous en pensez de cette expérience? »

T : Les cours d’été étaient sans aucun doute un enrichissement personnel en dehors de la simple pratique de la langue sur place. Le roumain a élargi mon horizon me permettant de connaître des personnes issues de différents pays européens et non-européens.

R : « Est-ce que la langue roumaine a change quelque chose dans votre vie personnelle ou professionnelle? »

T : Le roumain a beaucoup changé ma vie personnelle et professionnelle. Non seulement, je vis depuis 5 ans avec mon partenaire roumain, que j’ai connu grâce aux cours de soir, mais en plus, le roumain a rendu mon profil linguistique beaucoup plus intéressante en tant qu’interprète. Je travaille depuis 2010 pour les institutions européennes, où le roumain a donné plus de poids à ma combinaison linguistique.

L’Institut Culturel Roumain de Bucarest offre diverses opportunités pour apprendre le roumain. Suivez ce lien.

A Paris, l’Institut Roumain organise chaque année un cours de roumain. Plus de détails – ici. Inscriptions à partir de juillet.

Propos recueillis par O. Horvath

Nouvel arrivage à la bibliothèque

Menu du jour : des revues roumaines.

  • Zeppelin frais

Zeppelin institut culturel roumain

  • Dilema veche fraîche
  • Romania literara fraîche
  • Observatorul cultural frais

biblio02 biblio03

  • Convorbiri literare fraîches
  • Poesis frais

à consulter sur place, 1 rue de l’Exposition Paris 7 du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Bref: Paul Negoescu et Derby

Derby, le court-métrage du réalisateur roumain Paul Negoescu est le star de l’édition parisienne Tour Eurochannel de courts-métrages 2012.

L’Institut Culturel Roumain présente la première édition parisienne du Tour Européen  Eurochannel de courts métrages. Pour cette troisième édition Eurochannel a choisi une sélection des meilleurs courts-métrages européens. Un regard sur le cinéma européen à travers l’objectif d’une quarantaine de réalisateurs novateurs, reconnus pour leur talent, leur originalité et leur indépendance.

Nous avons demandé Paul Negoescu pourquoi « Derby »…

Pourquoi ce titre-ci, «Derby» ?

«Derby»  les personnages discutent du football, de deux équipes concurrentes et le mot derby est un terme utilisé dans le langage du journalisme sportif  lorsqu’il y a un match entre des équipes rivales. De plus, la rivalité entre les personnages du film atteint le niveau d’un derby.

Comment est-ce que «Derby» a été reçu et regardé à travers le monde (surtout à la 60e Berlinale et aux European Film Academy Awards)?

Sélections festivals : 60e Berlinale, 45e Karlovy Vary IFF, 54e London BFI, Vila do Conde International Short, Festival du film du Vancouver, Festival du Thessaloniki, Festival du Sarajevo, Sao Paulo International Short, Festival du Film Namour Francophone
Nominé aux European Film Academy Awards 2011
Prix Brief Encounters Grand Prix – Encounters International Film Festival Bristol, 2010

 

À Berlin ça a été comme je m’y attendais, je n’étais pas là pour la première fois et mes souvenirs se mélangent avec d’autres éditions du festival. Le film a été bien reçu, surtout lors des projections ouvertes au public élargi. Je ne suis pas allé aux EFA car j’étais en plein processus de tournage mais, de toute façon, je n’aurais pas voulu y aller. C’était prévisible la victoire de Terry Gilliam, il était le plus connu metteur en scène de tous les nominés.

Qu’est-ce que tu nous prépares maintenant, quel est ton projet actuel?

Pour l’instant je suis en train de finir un long-métrage que j’ai réalisé cet hiver et qu’on espère faire sortir en salle cette année…

Europe tout court: Tour Européen Eurochannel de courtes-métrages : 147 minutes de ciné-concentré à l’Institut Culturel Roumain de Paris le 11 avril 2012 à partir de 19h30.

Eurochannel est la première chaîne de télévision entièrement dédiée à la production artistique européenne. Avec sa programmation, la chaîne dévoile les multiples facettes de l’Europe. Eurochannel présente la diversité du paysage audiovisuel européen. Eurochannel se distingue ainsi par une offre originale et composite. Elle s’adresse aux cinéphiles comme au grand public. Eurochannel diffuse des oeuvres inédites hors de leurs frontières. Le public a ainsi l’occasion de voir des programmes rares et innovants venus de toutes les régions d’Europe. Les programmes d’Eurochannel sont tous diffusés en version originale. Brisant la barrière des langues, le choix du sous-titrage permet à chacun de savourer la poésie et la beauté de chacune des langues du continent. Eurochannel est disponible sur SFR dans les bouquets Sélection et Grand Spectacle, chaîne 89. Plus d’informations sur : www.eurochannel.fr, Facebook et Twitter.
Traduit par Raluca Petre

Fotograful operei lui Emil Cioran

De la Paris in 2011, pentru anul Cioran 100, la Bucuresti in 2012, Scoala Fotopoetica cu expozitia « Despre neajunsul de a te fi nascut ».

Francisc Mraz este unul dintre fotografii români care încearcă să alunge convenționalul, dulcegăriile, epicul și să redea lumea așa cum este în fotografiile pe care le face……

via Fotograful operei lui Emil Cioran.

Sursa: DigiTV

L’arrivée du printemps au 1, rue de l’Exposition, Paris

Galerie

Cette galerie contient 7 photos.

Jeudi, le 1er mars 2012. Les tulipes, les freesias et les jacinthes parfument les rues parisiennes. À l’Institut Culturel Roumain l’équipe et les volontaires organisent les derniers détails pour le marché de Mărțișor. Peu après 18h30, les premiers visiteurs apparaissent, … Lire la suite