« Toujours ensemble » de Anca Visdei

A voir

Dimanche après-midi. Il fait un froid de canard à Paris, et pourtant il fait bon dans la petite salle de spectacle du Théâtre de l’Opprimé. Des banquettes moelleuses, une salle intime, un décor minimaliste. La pièce peut commencer.

Ce qui m’a tout d’abord paru étrange – des actrices expriment en français des pensées, des sentiments sur un sujet aussi vif que la révolution roumaine de 1989 et les privations de liberté du régime de Ceausescu -, a rapidement su s’effacer grâce au jeu puissant des actrices et à l’excellente mise en scène.

Le texte d’Anca Visdei est puissant. Deux soeurs – l’une a 17 ans, l’autre 18, l’une est dramaturge et l’autre comédienne – décident de se séparer pour permettre à l’une d’entre elles d’écrire et de publier librement en Suisse; elles se promettent pourtant de rester toujours ensemble. Dix-huit ans de vies séparées s’écoulent, et le spectacteur vit avec les personnages ces vies brisées, grâce à un échange de lettres interposées. Alexandra, exilée en Suisse, décrit avec amertume le cycle infernal de l’adaptation dans un pays étranger. Ioana, restée en Roumanie, vit les privations quotidiennes du régime de Ceausescu. Pour pouvoir maintenir leur correspondance en-dehors de l’oeil vigilant de la censure, les deux soeurs adoptent un code secret : la police politique Securitate devient « tante Prudence », Ceausescu se prénomme « Albert »…

Malgré les hauts et les bas de leur relation à distance, les deux soeurs n’auront jamais été aussi proches qu’au moment de la Révolution, lorsqu’elles pourront enfin se retrouver et regagner leur intégrité. Alexandra se presse à l’aéroport de Lausanne : des files de roumains attendent comme elle. On lui dit que certains attendent une place sur un vol pour Bucarest depuis 3 jours. « Oui, mais moi c’est depuis dix-huit ans que j’attends ».

« Toujours Ensemble », au Théâtre de l’Opprimé, jusqu’au 5 février. Du mercredi au samedi à 20h30, Dimanche à 17h.

Texte : Anca Visdei // Mise en scène : Catherine Cohen// Avec : Sandrine Cohen et Anne Le Guernec

(CD)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s